Bpifrance va investir 1,3 milliard d’euros dans les start-up de la «deep tech»

Bpifrance a indiqué jeudi lors du conseil de l’innovation qu’elle comptait investir 1,3 milliard d’euros entre 2019 et 2023 dans des startups de la « deeptech ».

La banque publique d’investissement française a décidé de mettre l’accent sur les « deeps tech » en investissant 1,3 milliard d’euros. Pour cela, elle a mis en place trois programmes. La BPI lance tout d’abord le concours mondial innovation (CMI) visant à favoriser le développement et la croissance d’entreprises porteuses d’innovations puis le Projets Structurants Pour la Compétitivité (PSPC) et pour finir elle aidera à l’innovation avant son lancement industriel et commercial.

Mais alors que signifie le terme « deep tech » ?

Cette expression désigne des startups qui proposent des produits ou des services sur la base d’innovations de rupture. Aujourd’hui, ces types de startup sont en plein essor et s’attaquent à la résolution des grands enjeux sociétaux comme par exemple la télémédecine, des batteries anti-pollution, des boîtiers de multiplexage permettent de faire passer plus de données dans la lumière, des puces hybrides composées de 64 neurones vivants…

Fruit des dernières avancées technologiques et scientifiques, la deep tech est  donc un élément très intéressant pour les personnes qui souhaitent investir. La BPI va ainsi injecter en plus 150 millions d’euros par an sur 5 ans dans des incubateurs accueillant des start-ups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *