Microsoft lance Windows Virtual Desktop

Présenté en septembre 2018, Windows Virtual Desktop, copie virtuelle exacte d’un ordinateur physique, est disponible commercialement sur le cloud Azure depuis le 1er octobre 2019.

Après plusieurs mois de tests et d’ajustements, Microsoft dévoile enfin ses nouvelles fonctionnalités sur Azure. Ce nouveau service de virtualisation de bureau et d’applications permet de regrouper le système d’exploitation, mais aussi les applications, documents et autres données, ceci dans le but d’accéder à son Windows, et ses données, n’importe où et avec n’importe quel appareil.

Désormais les entreprises pourront en effet être munis d’une expérience Windows 10 multisessions, d’une optimisation pour office 365 ProPlus et de la prise en charge des postes de travail et applications Windows Server Remote Desktop Services (service de bureau à distance), tout en bénéficiant de fonctionnalités de sécurité et de conformité intégrées.
Autre atout de Windows Virtual Desktop : l’extension des mises à jour de sécurité pour Windows 7. Le support est étendu pour 3 ans (janvier 2023) pour les clients utilisant des instances sous Windows 7. Microsoft souhaite laisser un peu plus de temps aux utilisateurs de Windows 7 pour la migration vers Windows 10 et séduire les entreprises pour adopter Windows Virtual Desktop.

Dans les mois à venir, la firme de Redmond, prévoit d’autres fonctionnalités pour WVD, telles qu’une amélioration de Teams pour réduire les latences, et la technologie « App Attach » conçue pour WVD qui permettrai à certaines applications d’être hébergées en dehors d’une machine, de manière à ce que chaque application puisse se joindre lorsque les utilisateurs en ont besoin et économiser de l’espace de stockage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *