RGPD : une enquête ouverte après le piratage de Facebook

La Commission européenne sur la protection des données a décidé d’ouvrir une enquête après que Facebook ait découvert, le 25 septembre 2018, une faille dans son système qui touche 50 millions d’utilisateurs dans le monde.

Suite à une hausse inhabituelle du nombre de connexions, Facebook a mené son enquête et s’est rendu compte que des pirates sont parvenus, grâce à une faille de sécurité, à s’emparer de clés numériques d’accès des comptes de plusieurs utilisateurs qui permettent de rester connecté à son profil sans avoir à entrer son mot de passe à chaque fois. Le groupe de Mark Zuckerberg affirme avoir réparé la faille le 27 septembre au soir et compte collaborer activement avec les autorités.

L’effet positif du RGPD est que depuis son entrée en vigueur, les utilisateurs ont pu être informés bien plus rapidement. En effet, ce règlement impose que les entreprises renseignent ses utilisateurs en cas de fuite des données personnelles sous 72 heures.

Le premier réseau social Facebook, pourrait devenir la première firme du GAFA à faire les frais de l’application du RGPD. Il risque de prendre une amende allant jusqu’à 20 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *