Volkswagen annonce une grande reconversion industrielle en misant 44 milliards sur la voiture du futur : une voiture électrique sans chauffeur.

Le géant allemand de l’automobile a annoncé ce lundi 29 octobre son intention de lancer un service de robot-taxi avec des véhicules électriques en Israël.

En s’alliant avec deux sociétés : Mobileye (société israélienne qui développe des systèmes d’assistance à la conduite de véhicules) et Champion Motors (centre de services américains pour voitures de luxe), Volkswagen créé « New Mobility in Israel » qui développe progressivement un service de robot-taxi pour 2019.
Le choix de ce développement en Israël n’est pas anodin. En effet, le gouvernement israélien fournira au constructeur allemand des données comme par exemple le trafic en temps réel ou les données des infrastructures routières, comme les feux de circulation.
En plus de sa simplicité de déplacement, le prix de cette voiture est un critère très important pour inciter les consommateurs à l’adopter. Avec une voiture autonome, le service est accessible 24 heures sur 24 et cela économise le cout du chauffeur.
Ce projet va se faire par étapes jusqu’à sa commercialisation en 2022. Le groupe compte investir jusqu’à 44 milliards d’euros d’ici fin 2023 dans les voitures électriques et autonomes, ainsi que dans les services à la mobilité et le numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *